La sophrologie

banniere

«Sophrologie » (sos-phren-logos) signifie « étude de l’harmonie de la conscience ».

Le Professeur neuropsychiatre, Alfonso Caycedo créé la sophrologie en 1960 dans une nouvelle approche humaniste et fait se rejoindre la culture thérapeutique occidentale et les pratiques d’intériorisations orientales.
Il imagine la sophrologie à la fois comme une science et une philosophie au carrefour des héritages de l’Orient et de l’Occident.

La sophrologie puise ses racines dans :

Les connaissances occidentales :
• la tradition classique grecque et la parole (Platon, Aristote, Hippocrate…),
• l’hypnose et les différents états de conscience (Charcot, Erickson…),
• la philosophie avec le courant de la phénoménologie (Husserl, Merleau-Ponty…),
• la psychologie moderne (Freud, Jung …),
• la relaxation (Schultz, Jacobson..),
• la recherche moderne des neurosciences

Et la tradition des pratiques orientales d’intériorisation :
• l’Inde pour le yoga et les exercices respiratoires et corporels,
• le bouddhisme et la méditation tibétaine,
• le zen japonais.

La sophrologie a pour objectif l’harmonie entre le corps et l’esprit. Elle associe un travail de tension/relâchement musculaire à des exercices respiratoires et à des visualisations mentales basées sur des pensées positives. Elle permet à chacun de retrouver ses ressources et ses potentiels pour faire face aux difficultés de tout ordre de la vie et pour travailler son développement personnel.